• Armes diverses

    Armes diverses


    - Excusez-moi Senor. Vous m'aviez promis de me jouer un air sur votre contrebasse.
    - Ouais et alors ?
    - S'il vous plaît, jouez-en maintenant.
    - Pour jouer de cet instrument il faut être inspiré. Et j'suis pas inspiré.
    - Porqué ? j'aime tant la musica.
    - Si vous voulez j'peux vous siffler un p'tit air.

    (Le trésor de Pancho Villa)

     


    ARC. Le principe de cette arme la rend redoutable : l’arc propulse une flèche servant à guider une pointe triangulaire plus aiguisée qu’un rasoir vers un organe vital, tranchant sur son passage les vaisseaux sanguins et provoquant une hémorragie généralement fatale. Si la victime ne meurt pas sur le coup, ses mouvements augmentent les risques qu’une artère ou qu’un organe soient touchés. Les pointes sont faites en os, en silex, en obsidienne, en verre et plus rarement en cuivre, en fer ou dans l'acier des cercles de barils apportés par l'Homme Blanc. Elles sont fixées de manière à se détacher facilement du bois. De cette façon, lorsque l'on veut arracher une flèche, la pointe reste dans la blessure. La flèche est silencieuse mais bien visible : il n'y a rien de plus effrayant que de voir arriver sur soi cette chose qui signifie la mort. Une flèche fait 60 cm, parcourt environ 40 mètres en une seconde et transperce un bison à plus de 20 mètres. 

     

     

    MITRAILLEUSE CUCARACHA. Ce prototype de mitrailleuse légère pèse seulement 12,7 kg et peut être porté par un seul homme. Son chargeur à tambour contient 47 cartouches d'un calibre spécialement conçu pour l'arme. Sa cadence de tir élevée de 600 coups par minute lui confère une musicalité qui n'est pas sans évoquer le fameux chant mexicain "La cucaracha", d'où le surnom qui lui a été attribué. Sa longueur de 1,28 m lui permet d'être dissimulée dans un étui à contrebasse.